Les substances minérales contenues dans l’eau sont absorbées à 35 % par le corps (biodisponibilité). Les quantités de substances minérales essentielles dissoutes dans l’eau, comme le calcium, le magnésium et le potassium, sont toutefois très faibles – elles ne jouent qu’un rôle mineur dans l’apport en substances minérales de l’organisme.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’argument des producteurs d’eau minérale selon lequel leurs produits seraient « sains » en raison des substances minérales qu’ils contiennent est donc peu pertinent. Dans ses « Directives de qualité pour l’eau de boisson », l’OMS signale que « En Europe et dans certains autres pays, de nombreux consommateurs pensent que les eaux minérales naturelles ont des propriétés médicinales, mais jusqu’à présent, les effets bénéfiques de la consommation de ces eaux minérales n’ont jamais été scientifiquement prouvés ».

À quel point la plupart des eaux sont-elles « pauvres » en substances minérales essentielles ? Prenons l’exemple d’une eau minérale française :

Substances contenuesdont substances
biodisponibles
Besoins quotidiensQuantité nécessaire
pour couvrir les besoins quotidiens
Calcium: 78 mg 27 mg 1000 mg 37 litres
Magnésium:24 mg 8.4 mg 400 mg 48 litres
Potassium:1 mg 0.35 mg 1000 mg 2857 litres

L’organisme trouve les substances minérales vitales dont il a besoin dans une nourriture saine, et non dans l’eau !